15.03.2021

Protection des modèles déposés pour le dispositif anti-encastrement modulaire Krampe

Afin de protéger les autres usagers de la route, la loi exige un dispositif anti-encastrement à l'arrière sur les véhicules utilitaires et les remorques. Il est composé d'un profil transversal fixé sur le châssis du véhicule par des supports et pouvant absorber les forces en cas de collision arrière. Les directives européennes définissent clairement les distances entre le profil et le sol et l'arrière du véhicule mais également les forces de compression devant être absorbées par le dispositif anti-encastrement lors d'une collision arrière.

Afin de toujours respecter les directives même avec des tailles de pneus et des trains d'essieux différents, la hauteur des supports est, chez Krampe, adaptée à chaque véhicule.

De plus, les exigences quant au dispositif anti-encastrement changent dans la pratique en fonction du domaine d'application.
Ainsi pour les véhicules de chantier, il est souvent avantageux que le dispositif anti-encastrement puisse être relevé. Les clients apprécient l'avantage d'avoir plus de garde au sol en conduisant sur des terrains lourds et de pouvoir se rapprocher encore plus près de l'amas existant en basculant vers l'arrière.

En ce qui concerne les cultures maraîchères où les pommes de terre, par exemple, doivent souvent être déchargées sur des transbordeurs ou dans des trémies de réception, il est nécessaire d'avoir un transfert aussi large et haut que possible de l'arrière du véhicule qui doit être en saillie dans les dispositifs de réception. Pour ce faire, le conducteur doit pouvoir relever le dispositif anti-encastrement ou le pousser vers l'avant.

Etant donné que Krampe connaît les exigences pratiques et les besoins de ses clients, l'entreprise a développé une solution système pour le dispositif anti-encastrement. Selon le principe d'un système modulaire avec des éléments remplaçables, la conception modulaire permet un remplacement flexible des supports de sorte que la barre de protection puisse être adaptée individuellement au véhicule.

En fonction des besoins du client, le dispositif anti-encastrement à vis peut pratiquement être remplacé à volonté. Par exemple, si un véhicule doit ultérieurement être équipé de pneus plus larges, le dispositif anti-encastrement se laisse remplacer. Il en va de même si le dispositif anti-encastrement doit ultérieurement être muni d'une autre fonction. Les dimensions prescrites par la loi seront toujours respectées.

Les différents types de dispositifs - rigide, pliable et pivotant - offrent à chaque besoin du client la solution adéquate et sont homologués selon le nouveau règlement européen.
Pour l'homologation, des tests de charge pratiques et approfondis ont été effectués sur le banc d'essai de l'entreprise et en coopération avec la société de surveillance technique (GTÜ).

Fin 2020, Krampe a reçu la protection des modèles déposés pour le nouveau dispositif anti-encastrement modulaire. Celui-ci est désormais utilisé sur presque tous les véhicules dans le cadre de l'homologation européenne.

 



« retour
 




Krampe Fahrzeugbau GmbH

Zusestraße 4 · D-48653 Coesfeld-Flamschen · Tel: +49 (0)25 41/80 178-0 · Fax: +49 (0)25 41/80 178-14 · Mail:info@krampe.de

gedruckt 25-10-2021 06:08:45 Uhr

Top